Le désert des offres d’emploi -et des réponses-

demandeur

Quand je regarde mon bilan des mois d’avril et de mai, je me dis que cette année est vraiment l’année pendant laquelle j’ai le moins postulé et le moins reçu de réponses/entretiens. Il y a certes eu le CAP Emploi, qui a un peu freiné mes candidatures en début d’année, mais ça ne change pas grand chose, car je continuais de consulter les divers sites spécialisés au cas ou je passais à côté de l’offre en or (vous savez, l’offre parfaite dont tout le monde rêve !).

Après le CAP Emploi, je m’étais dit que je filtrerais un peu les offres auxquelles je postule, pour éviter de me retrouver coincée dans un poste qui ne correspond ni à mes valeurs, ni à mes aspirations, comme c’est le cas de mon conjoint qui ne se lève le matin que pour le salaire à la fin du mois, sans le moindre amour de son boulot ou de son entreprise. Mais je me suis vite rendue compte que ce serait impossible.

J’ai donc continué à postuler dès que je trouvais une offre accessible, mais en fait, c’est le désert. Par rapport à l’année dernière, le nombre d’offres en apprentissage, en contrats aidés ou en nombre d’heures réduites ont explosé tandis que les offres de jobs « normaux », en CDD, CDI payés au SMIC de base se sont faites extrêmement rares. En gros, si je veux me retrouver au même point que l’année dernière, à postuler à des jobs de caissière par exemple, je me retrouve avec trois offres en apprentissage pour une offre en CDD 12h ou alors CDD pour une journée par semaine comme les dimanches. C’est juste hallucinant. Je m’étais rendue compte qu’il y avait des abus, mais pas à ce point. Le souci, c’est que j’ai besoin d’un vrai job, pas d’un truc en apprentissage qui ne me paiera pas en fonction de mon travail ou d’un job à moins de 20h/semaine. Et puisqu’il n’y a plus de jobs alimentaires « normaux », je n’ai pas vraiment envie de m’embêter à faire 6 mois à 2 ans d’apprentissage pour ne pas être embauchée par la suite.

En début d’année, j’avais postulé pour des jobs saisonniers. J’ai dû envoyer une centaine de candidatures et je n’ai pas reçu la moindre réponse, que ce soit par mail ou par courrier. Pas une seule. D’habitude, j’en reçois au moins une. Là, rien, que dalle, nicht, nada. Je me souviens de la discussion que j’avais eu avec mon ancien conseiller qui me demandait de garder les preuves de mes candidatures, notamment les refus. Mais comment, si les entreprises ne répondent jamais ?

Évidemment, je tiens toujours compte du peu de résultats de mon CAP Emploi et je tente le coup sur des offres plus adaptées à mon profil réservé et indépendant. On m’avait conseillé les métiers d’employée polyvalente (au courrier notamment), d’archiviste ou de rédactrice/correctrice, mais pas moyen d’obtenir un seul entretien sur ce type de postes. Soit de l’expérience est demandée et mon CV n’est donc même pas consulté, soit les débutants sont acceptés mais je n’ai malgré tout pas de réponse.

Je tente souvent le coup sur des sites de rédacteurs web, mais la plupart des sites intéressants demandent un statut d’auto-entrepreneur pour accepter des contrats et je ne me vois pas choisir un tel statut, avec tous les inconvénients que cela comporte, pour un contrat tous les 500 ans (parce que quand je vois qu’une seule petite offre a déjà 25 candidats en 5 minutes, je me dis que même si j’avais ce statut d’auto-entrepreneur ce n’est pas dit que j’obtiendrais des contrats). Et pour les autres sites, je ne suis jamais choisie pour honorer les commandes. Les seuls postes pour lesquels on veut bien de moi en tant que rédactrice, c’est sur les forums de jeux vidéo que je fréquente, en bénévolat. Et le bénévolat, c’est mignon, mais ce n’est pas ça qui paie mes factures.

Dans ces moments-là, je ne peux pas m’empêcher de penser à mon projet d’entreprise, et si l’argent n’était pas un tel frein je tenterais ma chance. Mais si ce n’était pas si difficile de se lancer en France je crois que je serais moins frileuse. Je suis certaine que mon projet marcherait, il me faut juste être formée à tout ce qui est comptabilité et administration. Je trouve juste dommage de devoir en arriver à créer son propre emploi tant il n’y a rien en France.

Le monde du travail est un tel désert en ce moment, c’est hallucinant. Des offres, il y en a, mais soit elles sont minables, soit elles ne correspondent pas à mon profil. J’ai même une nouvelle conseillère qui a été jusqu’à déposer mon CV en personne à une pâtisserie qui vient d’ouvrir dans mon secteur, mais je n’ai eu aucun retour. Elle a fait la même chose dans une biocoop mais là aussi, aucun retour.

Cependant, j’ai enfin eu un rendez-vous de la MDPH, en début de semaine prochaine. Si je compte environ 1 à 2 mois pour qu’il prennent (ou non) la décision de renouveler ma RQTH après l’entretien, je cesserai enfin d’être le cul entre deux chaises concernant mon handicap. Je dois dire, heureusement que je n’ai pas d’entretiens en ce moment, car c’est délicat de dire à un recruteur que je suis une personne handicapée sans RQTH, et sans garantie de renouvellement malgré une maladie incurable. Les recruteurs ont rarement envie de se prendre la tête dans mes domaines de compétence, alors s’ils voient que j’ai des soucis avant même d’être embauchée, ils vont voir ailleurs.

Bref, en ce moment, ce n’est pas la panacée. Et à côté, je vois que les chômeurs se font stigmatiser, montrer du doigt, fliquer comme s’ils étaient les pires créatures de l’Univers, comme si c’était leur faute si le marché du travail est ce qu’il est actuellement. On nage en plein délire.

Publicités

8 réflexions sur “Le désert des offres d’emploi -et des réponses-

  1. moi aussi quand je vois le nombre de non réponse…. cela doit dépasser les 90 %!! et je parle même pas d’éventuel entretien; c’est le désert! en cas de contrôle cela va être  » sportif » pour justifier ses recherches! je demande juste un mail rapide court de refus pour justement prouver que l’on a postulé mais la quasi totalité des employeurs n’envoient strictement rien!

    J'aime

      1. Pensez à imprimer vos mail à partir des « éléments envoyés », comme ça vous avez au moins une trace du contenu, de la date d’envoi et du destinataire en cas de contrôle. Concernant les télécandidatures, vous pouvez vous les envoyer en copie, et à imprimer aussi. Testé et approuvé comme pièces justificatives

        J'aime

    1. Pour le moment peu importe. Je postule dans des jobs alimentaires comme caissière, employée libre service et compagnie. Je postule aussi dans mon domaine d’études, la traduction, mais il n’y a pas grand chose ou alors trop d’exigences. Je me tourne aussi vers les métiers d’employée polyvalente et archiviste, qui me correspondent bien, mais hélas, là aussi trop d’exigences.
      En fait je veux juste bosser, le poste m’importe peu.

      J'aime

      1. C’est assez vaste votre recherche. Ce qui vous donne des chances supplémentaires de trouver. Moi, je m’obstine encore à rechercher un emploi lié à mon dernier diplôme. Car depuis que les employeurs prennent des contrats en alternance pour former sur des boulots basiques, j’ai renoncé au métier de caissière. Je n’ai plus la force de me former dans mon domaine ou dans un autre. J’ai perdu la niaque.

        J'aime

  2. Je suis pas trop à plaindre niveau taux de réponses, je dois tourner autour des 50%. Mais c’est dégoter des offres qui devient de plus en plus compliqué au fil des années. Les candidatures spontanées, je ne sais plus où envoyer.
    Mais c’est clair que ça va être sportif de prouver une recherche d’emploi quand tu vois que la grosse parti du taf (la recherche d’offres ou réfléchir où envoyer des CS), ne laisse pas de traces.
    2015 reste l’année où j’ai le moins postulé depuis longtemps.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s