Mon blog m’a-t-il apporté quelque chose d’un point de vue professionnel ?

blog

Depuis quelques temps, les réseaux sociaux sont inondés d’articles sur les youtubeuses et autres stars d’internet, dont les chaînes et blogs leur permettent de vivre aujourd’hui. Je n’ai donc pas échappé à la question, de la part de mes proches et amis : est-ce que moi aussi, aujourd’hui, j’ai pu avoir des opportunités grâce à mon blog, notamment le blog emploi ?

La réponse est simple : non, pas du tout.

Déjà, parce que pour obtenir des opportunités pro sérieuses grâce à son blog, il faut être très populaire, avoir énormément de visibilité. C’est loin d’être mon cas. Mon blog tourne à 15-20 visites par jour, ce qui est bien plus qu’il y a quelques années (d’autant plus que j’ai changé d’hébergeur plusieurs fois, perdant totalement mon référencement), mais ce n’est pas suffisant. Il m’arrive d’être mise en avant sur certains réseaux sociaux, notamment Inspillia (une plate-forme de blogs/chaînes Youtube) que je remercie beaucoup, mais là encore, ce n’est pas assez.

Ensuite, je me sous-estime peut-être, mais mon blog n’est qu’un témoignage de chercheuse d’emploi parmi tant d’autres. J’ai parfois des aventures croustillantes, mais ce n’est pas transcendant non plus, c’est désespérément classique. Il n’y a rien qui me distingue des autres. Même mon cynisme que beaucoup apprécient est commun aux chercheurs de longue durée (même si je l’étais bien avant de connaître les affres du chômage, je suis ainsi depuis l’adolescence). J’ai prévu d’écrire un livre sur mes tribulations de chercheuse d’emploi, mais je peine à le terminer, il ne me convient pas pour le moment.

On m’a souvent demandé pourquoi est-ce que je ne me servais pas de mon blog comme d’un tremplin pour devenir rédactrice web. Premièrement, parce que ce n’est pas la même chose. Je serais sans doute moins performante si on m’imposait un sujet d’écriture plutôt que si on me laissait le champ libre. Deuxièmement, parce qu’écrire un blog n’est pas une expérience professionnelle en soi. A côté, je ne maîtrise ni le html, ni les standards de l’écriture web, et surtout je n’ai pas envie de mêler mon blog à ma carrière. Ce sont deux choses distinctes à mes yeux. Exposer mon blog à de potentiels employeurs, ça signifie exposer certains de mes états d’âme, de mes opinions, dont certaines les feraient certainement sursauter.

J’ai eu, grâce à mon blog, des opportunités de témoigner. On m’a déjà contactée pour passer à la radio, offres que j’ai déclinées car je ne suis pas à l’aise à l’oral, et que je ne connaissais pas les émissions. Les chômeurs ayant tendance à se faire descendre sur tous les médias, je n’ai pas envie de prendre le risque de me faire humilier, même si témoigner est important. Je préfère laisser ça à des personnes qui seront plus détendues que moi. J’ai cependant accepté une interview à l’écrit, que vous pouvez lire ici. Je prends cependant soin de ne pas dévoiler ma véritable identité. J’ai déjà donné quelques indices sur le département dans lequel je vis, et mon prénom, mais ça s’arrête là. J’assume mes écrits mais je tiens à mon anonymat.

Vivre de son activité en ligne a quelque chose de plaisant mais dans mon cas, je pense que ce n’est pas prêt d’arriver. Je n’ai pas envie de mettre de la publicité sur mon blog pour en vivre (la seule pub présente actuellement est la pub intégrée par WordPress sur laquelle je n’ai aucun contrôle, à moins d’acheter mon nom de domaine), ça me dérange un peu, surtout que je suis la première à utiliser un bloqueur tellement ça m’embête. Je ne me vois pas non plus faire de partenariats, car ceux en rapport avec le thème de mon blog ne seraient probablement pas en accord avec mes valeurs et mes convictions (si je prends l’exemple des spams bloqués par Akismet, ce serait de l’ordre des prêts bancaires pour la reprise d’études, des liens vers des écoles en ligne, etc). Ce n’est donc pas à l’ordre du jour.

Rajoutons à cela le fait que je ne suis pas propriétaire des images utilisées sur ce blog et que je n’ai pas envie d’avoir des ennuis avec ça.

La raison d’exister de ce blog est le témoignage de l’état réel du marché du travail en France. Je ne l’ai pas créé dans un but lucratif et jusqu’à récemment, je ne savais même pas que l’on pouvait vivre de ses écrits. Je le savais pour les chaînes Youtube (D’ailleurs à ce sujet je vous conseille la vidéo du Rire Jaune sur la rémunération des Youtubers, il agite ses mains comme un fou mais il explique très bien ce qu’il en est ^^) mais pas pour les blogs. J’ai envie de montrer du doigt le comportement de certains recruteurs, ce qui se passe dans certaines catégories de métiers, de démonter les idées reçues et de mettre en avant ce que peuvent vivre ces chômeurs dépeints à l’écran comme ce qu’ils ne sont pas.

En résumé, non, je n’ai pas eu d’opportunités de travail grâce à mon blog, et si dans un sens ça me rassure (vis à vis de mon anonymat), j’avoue que je serais bien tentée d’essayer, histoire de voir ce que je peux valoir sur le web. Je pense que le blog peut me servir de tremplin lorsque je publierai mon livre : une vingtaine de visiteurs uniques par jour, c’est une vingtaine de lecteurs potentiels et je n’ai pas l’intention de le vendre à un prix dément. Après, je ne m’attends pas non plus à une marée de lecteurs, ça restera quelque chose de simple. Un peu comme moi : une nana simple qui vit des choses compliquées ! ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s