Ces offres d’emploi mensongères destinées à appâter le chaland

Ces derniers temps, je fais face à un phénomène qui m’agace de plus en plus : des offres d’emploi avec une fausse durée, destinées à appâter le chaland à qui on propose des contrats beaucoup moins avantageux une fois recontacté.

J’explique : vous êtes tout foufou, vous venez de trouver une offre d’emploi de longue durée (6 à 18 mois), vous postulez, on vous recontacte, vous avez un entretien, mais l’offre est passée à un mois soit-disant renouvelable, voir moins.

C’est ce qui m’est arrivé avec la banque, à la base j’avais postulé pour un an (ou 18 mois je ne sais plus), une fois devant la boîte d’intérim c’était deux mois, et une fois dans la banque, c’était un mois. J’en avais d’ailleurs fait le reproche à ma recruteuse, qui m’a répondu un peu péteuse que c’était tout à fait légal et très courant. J’ai du mal à comprendre cette nécessité de mentir pour faire postuler les gens quand on voit que la moindre petite offre de quelques jours est prise d’assaut (si du moins on se fie aux statistiques du site de Pôle Emploi qui affiche le nombre de candidatures).

Le problème c’est que ce n’était pas la première fois que je tombais sur une offre mensongère, ni la dernière d’ailleurs puisque cette semaine j’ai été de nouveau rappelée : or cette fois j’ai pensé à demander immédiatement quelle était la durée de l’offre et ça avait encore baissé.

Cependant je m’en tiens à mes restrictions, je n’accepte rien à moins d’un mois, et encore, je devrais plutôt refuser à moins de trois : le moindre « petit » job me met un foutoir monstre dans mes déclarations trimestrielles et on m’en enlève ensuite le double, voir le triple sur mon AAH. Un job ne devient réellement « rentable » qu’à partir de deux ou trois mois (selon ce qu’ils veulent bien me donner, ça change chaque trimestre). Du coup, je perds encore plus de temps à postuler à des offres censées répondre à mes critères alors qu’en réalité, non.

Le pire, c’est ce les entreprises qui émettent ces offres se permettent de culpabiliser le demandeur d’emploi lorsqu’il refuse, après que le mensonge ait été dévoilé : bah oui, il faut accepter le premier job venu, même quand on y perd de l’argent, parce que sinon on est un vulgaire parasite de la société.

C’est mignon, mais baser une future collaboration sur une arnaque, ce n’est pas vraiment l’idéal. Un employé qui a été forcé d’accepter un job ne sera jamais aussi bon que quelqu’un qui est venu en connaissance de cause, même à contrecœur.

C’est quand même triste d’en arriver là. Il n’y a tellement plus d’offres intéressantes que maintenant il faut mentir pour recruter des collaborateurs ? N’est-ce pas le signe que quelque chose ne va pas ?

Publicités

4 réflexions sur “Ces offres d’emploi mensongères destinées à appâter le chaland

    1. Non, la banque c’était un poste parmi d’autres. Je le constate dans le domaine des emplois peu ou pas qualifiés, mais il faut dire que je ne postule pas ailleurs, donc forcément… mais c’est quasiment systématique en ce moment et j’avoue que ça m’agace…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s