Étudier dans ces conditions ?

Suite au succès de ma cagnotte, j’ai entamé un cours de remise à niveau en chimie. C’est une remise à niveau qui servira pour mon cursus de conseillère en naturopathie mais qui me permet aussi de déterminer si je suis capable de suivre le BTS diététique.

Au lycée, je n’étais pas une tête en physique-chimie et en maths, et pour reprendre confiance en moi, j’ai quand même besoin de savoir si je suis à la hauteur. Cependant, les problèmes ne sont pas venus de moi comme je m’y attendais ; mais de mon environnement.

Je vous plante le décor de mon quartier : ma résidence est entourée de garages, il y en a un juste à côté (celui dont les fumées puantes se déversent dans notre cour) et deux autres un peu plus loin dans la rue. Le boucan commence tôt le matin, souvent un peu avant 7h. Boum boum boum sur la tôle, radio à fond la caisse, diverses machines qui font scriiiiiitch. Mon appartement n’est pas isolé, donc même avec les fenêtres fermées, j’entends tout.

Je suis également tout près d’un supermarché qui reçoit ses stocks tôt le matin, et d’une nationale. A cause de cette nationale, il y a toujours un bruit de fond de voitures qui circulent. Et souvent, dans le quartier, circulent des crétins égocentriques qui se sentent obligés d’afficher leur amour de la musique de merde à fond les ballons.

Nous avons aussi deux crèches (dont une en face de ma résidence), donc on entend régulièrement les cris et hurlements caractéristiques des tout-petits, et une école primaire, donc pendant les récrés ça hurle copieusement (leur refrain préféré, c’est « POOOPOLOPOLOPOPOOOOOO » pendant un quart d’heure).

J’ai aussi des voisins bruyants, dont deux qui adorent la musique. Un des deux ne travaille apparemment pas car son bruit dure toute la journée. Mais les plus pénibles sont mes voisins d’en face, qui ont remplacé celui qui prenait son appartement pour une discothèque. Le père passe son temps à gueuler sur sa femme et son môme, la femme à répliquer et à regarder la télé à fond quand son mari n’est pas là, et le môme, lui, passe son temps à pleurer à force de se faire crier dessus pour rien. La femme est d’ailleurs particulièrement hystérique et a une habitude qui me met toujours hors de moi : quand elle rentre, si son gamin est à la maison, au lieu d’utiliser sa clé pour ouvrir la porte elle tambourine dessus en hurlant « ABRI LA PORTA, ABRI LA PORTAAAAAAA !!!! » comme si elle avait une armée de zombies aux trousses et que sa vie en dépendait. Ce matin même, excédée, j’ai fini par sortir sur le palier pendant qu’elle faisait son cirque, en lui hurlant « ABRI LA PORTA » à mon tour, histoire de bien lui faire comprendre qu’elle casse les burettes avec son hystérie. Elle a sorti sa clé et est rentrée chez elle directement, paniquée. Bah voilà, c’est pas compliqué d’utiliser sa clé au lieu d’hurler ! J’espère que ça lui servira de leçon mais j’en doute, je ne suis pas la première voisine à lui dire de fermer sa foutue gueule.

Bref, pourquoi poser le décor ? Parce que j’ai énormément de mal à me concentrer lorsque c’est bruyant autour de moi. C’est quasiment impossible pour moi. C’est d’ailleurs l’origine principale de mes soucis de sommeil, car mon cerveau va se concentrer sur le moindre petit bruit. Et du bruit, il y en a tellement que même avec des boules quiès j’entends au minimum la musique des voisins et la radio du garage d’à-côté. Donc je ne peux pas être en paix.

Du coup, je m’interroge sur le bien-fondé de la reprise d’études à distance. Comment pourrais-je gérer si je ne peux pas me concentrer ? Même en pleine nuit (et je ne travaillerai pas de nuit, mon appartement n’est composé que d’une pièce et mon homme a besoin de dormir la nuit, il travaille) ?

J’ai éventuellement la solution de la bibliothèque, mais elle n’est ouverte que 5 jours par semaine, de 15h à 17h30, sachant que deux après-midis par semaine la bibliothèque reçoit les gamins de l’école pour des activités, donc du blabla. Ce qui ne me fait que 7h30 de calme pour étudier en semaine ! C’est peu, surtout pour une reprise d’études après tant d’années, pour rester à niveau je vais avoir besoin de beaucoup de travail.

Je ne peux bien sûr pas demander aux garages d’arrêter de travailler, ni aux crèches/écoles de faire taire les gamins. Les voisins, j’ai déjà essayé de leur dire de faire moins de bruit, mais ils me détestent déjà à cause de l’interdiction de fumer dans les parties communes (qu’ils ne respectent d’ailleurs pas, l’odeur en témoigne, c’est trop demander de fumer dehors) et ne m’accordent pas le moindre intérêt. Pour eux je suis l’emmerdeuse, on me dit « oui oui » et on ne fait rien.

J’ai beaucoup de mémoire, je suis capable de me concentrer, mais pas dans un environnement aussi bruyant, et je doute de pouvoir concentrer tout le travail de la semaine en 7h30 de bibliothèque (et si j’arrive à trouver un boulot à côté, c’est encore plus mort).

Pour le cursus de naturopathe, ça devrait aller, car les cours sont sur place et ils ont une bibliothèque pour étudier. Par contre, le BTS diététique à distance risque d’être TRÈS compliqué voir impossible. Je m’interroge. En suis-je capable quand même ?

Quelqu’un a-t-il déjà été dans cette situation et a des conseils à me donner ?

Publicités

9 réflexions sur “Étudier dans ces conditions ?

  1. C’est un peu abusé les horaires de cette bibliothèque je trouve ! Seulement une idée : s’il y a une fac vers chez toi, voir s’ils acceptent des inscriptions extérieures. Sinon boules quies + casque de musique (sans musique mais pour rajouter une couche d’isolation).
    Bon courage !

    J'aime

  2. c’est vrai que c’est n’importe quoi les horaires de cette biblio…

    Tu as bien fait de gueuler sur ta voisine, si ça pouvait lui faire comprendre qu’il faut qu’elle ferme sa gueule… Malheureusement en général les voisins bruyants savent qu’ils font du bruit (ils le font consciemment) donc t’auras beau leur faire comprendre par tous les moyens qu’ils cassent les bonbons du quartier entier, ils n’en auront rien à foutre et continueront leur bordel…
    Je me plains de mon voisinage mais à côté de toi c’est le silence vers chez moi !

    Franchement je ne trouve pas de solution à ton problème, à part aller chez qqun que tu connais chez qui c’est calme ?

    Courage…

    J'aime

  3. J’ai un casque audio avec annulation active de bruit, même avec la musique au minimum je n’entends pas les bruits extérieurs, et quand je veux vraiment me concentrer sur quelques chose c’est très pratique, et la musique ne gène pas puisque c’est moi qui la choisi et que je finis pas ne plus l’entendre quand je suis vraiment concentrée. Ca pourrait être une bonne solution.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s