Se fixer

Depuis le succès de ma cagnotte, ma priorité a été de me fixer sur mes objectifs. Je n’avais pas vraiment envie d’écrire avant que tout soit finalisé, mais ça prend du temps et je pense que je dois un minimum d’informations à ceux qui m’ont soutenue.

La bonne nouvelle, c’est que j’ai été acceptée dans l’école de naturopathie ! J’ai reçu mon contrat de formation, je l’ai signé, renvoyé, il a été reçu, aucune couille dans le potage, ma rentrée se fera bien en septembre. Je m’attendais à plus de difficultés, je n’ai pas l’habitude de faire une démarche sans avoir des rebondissements pas jojo, mais là tout s’est bien passé.

Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que cette formation me mène à quelque chose, car bien qu’elle se fasse dans un cadre réputé, ce n’est pas la formation complète.

C’est d’ailleurs pour ça que je voulais compléter cette formation avec un BTS diététique, mais c’est à ce niveau-là que ça change. Je me suis renseignée autant que possible, j’ai obtenu des détails sur les épreuves, sur la formation à distance en soi (le groupe FB Prepadiet est très bienveillant à ce niveau) et là où le bât blesse, c’est sur mes talents culinaires.

Le BTS diététique comprend malheureusement de la cuisine, la matière « Mise en œuvre des techniques culinaires » dans laquelle… on cuisine, on réalise des recettes bien particulières, et surtout, des recettes bien plus compliquées que celles que je rate au quotidien. Je suis tellement nulle en cuisine que même pour des basiques comme le gâteau au yaourt je suis obligée de retenter plusieurs fois avant d’en faire un qui soit mangeable. Ce mois-ci, j’ai vu défiler les étudiants qui parlaient de leurs épreuves, j’ai guetté les recettes demandées pour les techniques culinaires et… et j’en aurais pleuré tant ce qui est demandé est difficile. C’est clairement trop compliqué pour moi.

Si je veux réussir au BTS diététique, je fais avoir besoin de pratique, de beaucoup de pratique, ce n’est donc pas faisable à distance. Le CNED propose des TP de techniques culinaires mais malheureusement, ils sont incompatibles avec les horaires de mon école de naturopathie. Ce n’est donc pas possible pour cette année. L’idéal ce serait de faire au moins ma première année de BTS diététique en lycée, pour avoir toute la pratique et les conseils des professeurs. Enfin, je dis ça, mais encore faudrait-il que je sois capable de mettre les pieds dans un lycée sans paniquer, ce qui n’est pas gagné. Sans compter que ça signifie un an sans travail, donc sans revenus. Mais j’ai clairement besoin de pratique pour cette matière.

Et, sincèrement, qu’on ne me parle pas de « faire des efforts » parce que des efforts pour m’améliorer en cuisine, j’en fais depuis des années. Sur mon blog humeurs, j’avais déjà parlé du fait que malgré toute la bonne volonté du monde, je ne sais rien faire de mes dix doigts et malheureusement, ça s’applique aussi en cuisine. Le nez rivé sur ma recette, avec un robot pour pétrir à ma place, je trouve le moyen de rater ma brioche. Je suis une nouille.

Je me suis donc donné un an supplémentaire de réflexion, ça me laissera le temps de passer mon diplôme en naturopathie, de voir s’il suffit à me lancer une carrière acceptable (je ne considère pas un emploi d’ELS/Conseillère comme une carrière acceptable, je ne dépense pas 1800 euros pour finir comme ça) ou si je m’oriente vraiment dans la nutrition pure et dure avec ce BTS. Mon gros souci, c’est que mon intérêt va à la nutrition, va au théorique, mais pas à la pratique. Je veux conseiller les gens pour leur rééquilibrage alimentaire, je n’ai pas envie de mettre mon nez dans les fourneaux. Mais l’un ne va pas sans l’autre.

Je pourrais éventuellement prendre des cours de cuisine pour maîtriser ne serait-ce que les bases, mais en Île de France tout est hors de prix et ce n’est pas avec une AAH calculée en fonction de mon richissime conjoint smicard que je pourrai me payer ces cours. Pourtant, j’en parle avec mon homme depuis quelques années, de ces cours de cuisine, parce qu’il est tout aussi agacé que moi du gaspillage alimentaire entraîné par mes essais culinaires ratés. Et ce n’est pas lui qui pourra m’aider, car il est encore plus mauvais que moi (après, lui, il n’essaie pas, contrairement à moi).

Pour ce qui est du reste du montant de la cagnotte, à savoir le PSC1 et l’atelier « 5 jours pour entreprendre », j’ai commencé les démarches mais j’attends encore les réponses. On va mettre la lenteur de la chose sur le compte de la rentrée ! 😛 J’essaie de tout caler le même mois afin de ne payer qu’un mois de Navigo et non une semaine par-ci par-là.

Après, j’ai bien peur que l’entrepreneuriat soit un peu sur la sellette, puisqu’on entend tout et son contraire dans les médias : on dit que Macron veut supprimer le RSI, puis juste le réformer, mais aucun détail et ce n’est pas en période trouble que j’ai envie de me lancer. Je suis malchanceuse alors je ne vais clairement pas tenter le diable. J’ai besoin de garanties. Je sais déjà qu’en France entreprendre est très casse-gueule, surtout dans un domaine qui fait concurrence aux grosses entreprises (dans mon cas ce serait du bio/local contre les gros hypermarchés, même si le milieu a le vent en poupe, ça reste risqué), alors soyons prudents !

Après j’hésite à faire la formation « 5 jours pour entreprendre » trop tôt, j’ai peur que ça me porte préjudice lorsque je chercherai à obtenir un prêt si la formation date trop. Enfin, je verrai bien.

Bref, voilà voilà, j’ai finalisé le principal, à savoir l’école de naturopathie, maintenant il me reste à fixer les dates de mes deux diplômes.

Publicités

9 réflexions sur “Se fixer

  1. Haa, je suis ravie que tu puisses la faire cette formation!!

    Pour la cuisine du BTS, quelles sont les recettes à connaître?
    Je pourrais peut être te donner des conseils…

    J'aime

      1. Oui mais bon c’est tellement facile qu’il y ait qqch qui cloche… (courrier perdu, papier perdu, etc.) Il faut se réjouir des petites choses 😉
        Concernant la cuisine c’est peut-être un peu difficile à distance mais n’hésite pas, mis à part pour la présentation, je me débrouille plutôt bien.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s