Découragée

En ce moment, j’essaie de chercher un travail en attendant de commencer ma formation de conseillère en naturopathie, en février. Et ce n’est vraiment pas concluant. Je ne sais pas si c’est lié à la suppression des contrats aidés, mais il y a nettement moins d’offres qu’avant sur le marché, dans mon coin. Et les offres en question demandent beaucoup plus de qualifications qu’avant : là où je pouvais postuler à des postes d’assistante administrative en répondant aux critères, maintenant il faudrait que je sois également comptable, gestionnaire, agent d’accueil… Certains postes demandent tellement de casquettes différentes que je me demande si le recruteur sait qu’une journée ne fait que 24h.

C’est décourageant, parce que déjà que je n’ai pas beaucoup d’expérience professionnelle, si en plus des barrières commencent à s’ériger sur les petits jobs, ça devient n’importe quoi. Il faut savoir tout faire mais c’est impossible, à moins de passer plusieurs diplômes en même temps pendant nos études. J’en viens à rager de ne pas avoir été prise au GRETA il y a plusieurs années, lorsque j’avais postulé à une formation intensive pour le BTS CGO mais que j’avais essuyé un refus à cause de mon niveau trop bas en maths et en compta (alors que j’avais été convoquée pour les tests du jour au lendemain sans avoir le temps de me préparer et n’ayant pas fait de sciences depuis plus de 5 ans).

Ce manque de « polyvalence » (je parle en termes de diplômes parce que je m’adapte facilement en règle générale) a d’ailleurs été à l’origine de mon envie de formation, qui a débouché sur ma cagnotte afin de me former dans le domaine de la naturopathie. C’est des conséquences de cette cagnotte dont j’ai envie de parler, aujourd’hui, parce que je dois vider mon sac avant de péter un câble tellement j’en ai assez de cette administration française.

Il faut savoir que vous ne pouvez pas toucher une grosse somme comme ça, sans la déclarer. Le site sur lequel j’ai fait ma cagnotte a déclaré la somme, avec mes coordonnées. Je n’ai évidemment pas pu/voulu l’encaisser sous un faux nom, c’est trop risqué et il faut une copie de la carte d’identité, donc ce n’est pas faisable.

Dans cette situation, il y a deux solutions : vous pouvez ne rien déclarer en espérant passer entre les mailles du filet -si la somme est petite ça peut passer- ou être réglo et déclarer. Comme je suis plutôt malchanceuse, je n’ai pas voulu tenter ma chance et j’ai fait les choses dans les règles. C’était peut-être une erreur, mais quand je vois que ma mère a subi un contrôle de la part de la CAF après avoir reçu de l’argent de sa sœur sans l’avoir signalé, je me suis dit que je n’allais pas tenter le diable.

Vis à vis des impôts, même avec cette somme déclarée je ne suis pas imposable, car j’ai gagné trop peu. Par contre, la somme est aussi à déclarer à la CAF lors de la déclaration trimestrielle. Et là par contre, ça coince. Déjà qu’avec le chômage ils trouvaient que je gagnais trop pour toucher l’AAH, avec cette somme là à déclarer c’était la porte ouverte pour la sodomie au gravier. Et effectivement, après plusieurs semaines d’attente pour le traitement de ma déclaration, ils ont finalement décidé que je ne toucherai rien tout le trimestre.

L’AAH est calculée en fonction des revenus du foyer, donc des revenus de mon homme (histoire de me rendre encore plus dépendante, visiblement c’est marrant) auquel je ne suis ni mariée ni pacsée et qui n’a pris aucun engagement envers moi (je précise hein, s’il a envie de me foutre dehors dans 5 minutes il le peut) et des miens, allocations chômage et revenus exceptionnels compris. Il suffit par exemple que mon homme ait 100 euros de prime pour que mon AAH baisse de 300 euros par mois pendant tout un trimestre. Chaque mois je touche une somme différente sans avoir la moindre idée de la manière dont c’est calculé.

Et ce trimestre, rien, que dalle, nicht, nada, parce que la cagnotte m’a fait dépasser le plafond. Cagnotte qui n’a pas servi à mon confort personnel mais à payer l’école de naturopathie, la croix rouge pour la formation aux premiers secours et la CCI pour la formation « 5 jours pour entreprendre ». Aucun euro n’a servi pour acheter quoi que ce soit d’autre. Je l’ai précisé pourtant à la CAF, je leur ai signalé quelle était la nature de ce « revenu exceptionnel ».

C’est quoi en fait, le message que je dois comprendre ? J’ai fait cette cagnotte pour me former afin de m’en sortir car je ne trouve pas de travail, je l’ai faite parce qu’AUCUN des organismes censés m’aider n’a voulu lever le petit doigt pour moi, j’ai donc commis le crime de ne pas vouloir rester dans ma merde, alors on me sanctionne ? Le message c’est que je ne dois pas essayer de m’en sortir, que je dois rester dans ma case d’handicapée chômeuse à vie ? C’est si criminel que ça de faire une cagnotte, au point de me couper les vivres pendant tout un trimestre ? Pendant tout un trimestre on va donc dépendre entièrement du SMIC de mon homme, sachant qu’en plus nous n’avons pas d’APL et qu’il est en train de passer le permis pour qu’on puisse partir en province. Pendant tout un trimestre je vais être 100% dépendante, je vais devoir piocher sur mes économies quasi inexistantes pour payer mes factures, mon transport… ah ben non pas de transport, c’est beaucoup trop cher, donc si j’ai un entretien d’embauche ce sera zoubi…

J’en ai sincèrement marre, j’essaie de m’en sortir et voilà comment je suis récompensée. J’espère vraiment que la formation me mènera à quelque chose, parce que si je me saigne à blanc comme ça pour rien je vais juste craquer, déjà que là je n’en suis pas loin. RIEN ! 0 euro par mois pendant trois mois. En plein pendant les fêtes, heureusement que je ne suis pas très famille et cadeaux. J’ai envie de hurler, je trouve ça injuste d’être punie comme ça. Déjà que je trouve injuste que l’AAH soit calculée en fonction des revenus du conjoint car ça encourage la dépendance (et donc le chantage que ça peut entraîner), là me voir doublement sanctionnée parce qu’il a eu une prime de 50 euros (waaah) et que moi j’ai touché une somme qui n’a pas servi à m’enrichir, à me soigner ou quoi que ce soit… je suis écœurée. Profondément.

En tous cas j’ai compris le message, plus jamais je ne chercherai à m’en sortir, je dois rester dans ma merde. Quand j’ai annoncé la nouvelle à mon homme on a fait les calculs, s’il se fait licencier et reste au chômage notre niveau de vie augmentera car non seulement on aura l’APL mais en plus j’aurai mon AAH à fond au lieu de ne l’avoir qu’au tiers (un peu en dessous du tiers en fait). C’est triste de se dire qu’on s’en sortirait mieux s’il était au chômage.

Bref voilà, je déprime, je ne sais même pas comment je vais payer mon transport pour l’école en février, comment je vais pouvoir me rendre aux entretiens pour mon stage, comment je vais pouvoir payer mes courses… j’en ai marre de ce système pourri.

Publicités

13 réflexions sur “Découragée

  1. Il ne faut pas chercher à s’en sortir en fait. Ou alors juste si tu fais un truc qui rentre dans leurs petites cases, qu’ils financent et tout. Si tu vas chercher une solution par toi même (ta cagnotte, reprendre des études plus classique, formation à distance, …) tu rentres plus dans leurs cases et hop, on te supprime aide, statut et tout. Du moment que tu te barres des chiffres, ça leur va.

    Pour le taf, ça fait un bout ici qu’il faut être ultra polyvalent même sur des petits contrats. Et sur du mi-temps souvent.

    Aimé par 1 personne

      1. Durant le Daeu, statut de stagiaire de la formation pro, j’avais pu conserver le rsa. J’aurais été etudiante, je l’avais dans l’os. Mais le Daeu permettait de chercher et avoir un taf aussi (quoiqu’il m’a bien fallu tout mon temps pour étudier).

        Aimé par 1 personne

  2. « C’est triste de se dire qu’on s’en sortirait mieux s’il était au chômage. »
    C’est triste mais c’est malheureusement vrai ! On a souvent l’impression que tout est fait pour culpabiliser les chômeurs et les gens au RSA, mais que d’un côté rien n’est fait pour les encourager à travailler, étant donné qu’au moindre euro gagné la CAF en ponctionne 10 fois plus !

    C’est vraiment illogique que parce que tu as gagné 100 euros, on t’en sucre 300…

    De plus la CAF devrait tenir compte de l’utilisation de ces fameux « revenus exceptionnels » : si tu leur apportes la preuve (genre facture, certificat d’inscription à ta formation, etc.) que tu utilises bien ce fric de la cagnotte pour t’en sortir et non pas pour t’acheter une télé ou partir en vacances à l’étranger, etc., pourquoi ils te sucrent tout de même tes aides ? C’est complètement con !

    Bref, il y a un énorme problème par rapport à la CAF en France, et il serait temps, comme je le dis souvent, de foutre un gros coup de pied dans cette fourmilière, de réorganiser, de revoir le système de calcul, etc. parce que la CAF fait péter les plombs à beaucoup de gens, je crois qu’on y a tous eu droit !

    Une question qui me vient : étant donné ton handicap, il n’existe pas des organismes qui aident à reloger les personnes handicapées dans les logements sains et pas trop chers ? Surtout vu l’insalubrité de ton appart…
    Et ton homme il en est où de son permis ?

    Aimé par 1 personne

    1. J’aurais droit au relogement si j’étais seule, mais comme mon homme travaille et que ce sont toujours les revenus du foyer qui sont pris en compte, je n’y ai pas droit. Une fois de plus ce serait mieux s’il ne travaillait pas quoi :/
      Après lui comme moi on a connu les logements sociaux et si on y retourne ce sera vraiment parce qu’on a pas le choix, parce que c’est l’horreur.
      Pour son permis il en est à sa 20e heure de conduite environ et d’après son moniteur il en aurait besoin d’environ 10 autres pour être opérationnel pour le permis. Après, il faudra acheter la voiture et payer l’assurance jeune conducteur, si la CAF continue de me faire le coup du « on vous sucre tout » il ne pourra pas tout financer. Là, on s’en sort parce qu’on a pas de voiture et qu’on ne sort pas, qu’on ne part pas en vacances, mais si on commence à avoir une voiture à payer…
      Une amie me disait qu’elle voyait de plus en plus de personnes handicapées faire des cagnottes ou des appels aux dons pour s’en sortir et je comprends pourquoi. Parfois ça me démange, je ne comprends pas pourquoi on me saigne à blanc comme ça. On pratique l’acharnement thérapeutique et après on laisse les gens dans leur merde avec leurs soucis de santé. Il y a un gros problème quelque part…

      Aimé par 1 personne

      1. En gros il faudrait qu’il soit au chômage ou… que tu te déclare vivant seule… là je pense que t’aurais le pactole !
        Et voilà comment la France encourage à ne pas bosser ou à frauder…

        C’est vrai que quand on obtient le permis on ne nous offre pas la voiture avec… Ça revient très cher, une fois mon permis obtenu j’ai attendu 10 ans avant d’avoir ma 1re voiture, parce que sinon niveau assurance tous les mois + entretien + essence, je m’en serais jamais sortie vu ma situation à l’époque…

        C’est dingue quand même pour la cagnotte… Autant faire la manche dans la rue et toucher la somme en liquide à ce train-là !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s