Bienvenue chez Blanchefleur

accueil

Bonjour et bienvenue sur mon blog !

Ceci est la seconde édition (si je puis dire ainsi) de mon blog Fleur cherche un emploi, que j’ai décidé de déménager en raison de la nouvelle politique d’Overblog concernant les encarts publicitaires. A ce propos, si un jour vous voyez des publicités sur mon blog, ce n’est pas de mon fait, d’autant plus que j’utilise un bloqueur de publicités. Je vous recommande d’ailleurs d’en faire autant, c’est reposant de ne pas être envahis de pub !

Pourquoi ce blog anonyme parmi tant d’autres, relayant des idées et des infos que tout le monde connaît ? Des anecdotes dans lesquelles beaucoup se reconnaîtront ?

Sans doute parce que moi aussi j’ai envie d’élever la voix contre le système actuel. Contre les pratiques hallucinantes des recruteurs, contre le scandale qu’est le piston dans un pays prônant l’égalité des chances.

Le journal Le Monde a récemment écrit un article intitulé « Quand on est caissière avec un bac +5, on apprend l’humilité« . Cet article m’a permis de comprendre que si je ne trouve pas d’emploi malgré ma formation, mes études, mon Bac +3 qu’on m’a poussée à obtenir car « les études c’est l’avenir », c’est que le problème ne vient pas forcément de moi.

Je ne suis pas la seule à avoir fait des études supérieures, à avoir obtenu un diplôme, et à en être réduite à postuler à des offres d’emploi bien en deçà de mes qualifications. Nous sommes en réalité des milliers !

Ce blog me servira à donner mon avis sur le marché du travail actuel (avis qui n’engage que moi, je le précise car il y a toujours quelqu’un pour contredire selon sa propre expérience. Mais aucune expérience n’est réellement comparable, le marché de l’emploi dépend de trop de facteurs), à relayer mes anecdotes, et qui sait… peut-être à faire remonter un coup de gueule supplémentaire aux instances les plus haut placées !

Je vais déjà commencer par remettre mes anciens articles ici, au fur et à mesure, puis je pourrai continuer à relater mes petites aventures. Bonne lecture à vous les amis !